Paisos Catalans

dissabte, 14 de novembre de 2009

Fragment Petit Príncep


— C’est comme pour l’eau. Celle que tu m’as donnée à boire était comme une musique, à cause de la poulie et de la corde... tu te rappelles... elle était bonne.

— Bien sûr...

— Tu regarderas, la nuit, les étoiles. C’est trop petit chez moi pour que je te montre où se trouve la mienne. C’est mieux comme ça. Mon étoile, ça sera pour toi une des étoiles. Alors, toutes les étoiles, tu aimeras les regarder... Elles seront toutes tes amies. Et puis je vais te faire un cadeau... »

Il rit encore.

« Ah ! petit bonhomme, petit bonhomme j’aime entendre ce rire !

— Justement ce sera mon cadeau... ce sera comme pour l’eau...

— Que veux-tu dire ?

— Les gens ont des étoiles qui ne sont pas les mêmes. Pour les uns, qui voyagent, les étoiles sont des guides. Pour d’autres elles ne sont rien que de petites lumières. Pour d’autres qui sont savants elles sont des problèmes. Pour mon businessman elles étaient de l’or. Mais toutes ces étoiles-là se taisent. Toi, tu auras des étoiles comme personne n’en a...

— Que veux-tu dire ?

— Quand tu regarderas le ciel, la nuit, puisque j’habiterai dans l’une d’elles, puisque je rirai dans l’une d’elles, alors ce sera pour toi comme si riaient toutes les étoiles. Tu auras, toi, des étoiles qui savent rire ! »

Et il rit encore.

« Et quand tu seras consolé (on se console toujours) tu seras content de m’avoir connu. Tu seras toujours mon ami. Tu auras envie de rire avec moi. Et tu ouvriras parfois ta fenêtre, comme ça, pour le plaisir... Et tes amis seront bien étonnés de te voir rire en regardant le ciel. Alors tu leur diras : "Oui, les étoiles, ça me fait toujours rire ! " Et ils te croiront fou. Je t’aurai joué un bien vilain tour... »

4 comentaris:

  1. Mai no em canso de rellegir el Petit Príncep. Jo també el tinc en francès, i sempre l'he rellegit així... des que tenia 10 anys... un munt de vegades.

    Una aigua que és com música, uns estels que saben riure...

    Per què no uns estels que, a més a més, tenen colors, els colors que algú abans havia barrejat en una paleta de pintar...

    ResponElimina
  2. Jo el vaig rellegir fa dos o tres mesos :-)

    Tot i que el puc entendre força bé en francès (sóc de l'edat en que al cole es feia francès) com alguna cosa segur que perderia, el llegeixo en català :-)

    ResponElimina
  3. Un text que sempre ens diu coses noves.

    ResponElimina
  4. Jo no vaig estudiar francès però tot i així és un idioma que m'agrada i me'n puc sortir bé llegint-lo...els estels que riuen...ben bé podrien ser estels de colors...sí .No em cansaria mai de rellegir-lo en qualsevol llegua que pugui entendre...Gràcies pels comentaris...Carme, Assumpta, Kweilan i bona nit!

    ResponElimina

benvinguts comentaris